MARY NAIDU

How are you all?  We are both fine, getting used to be in confinement. We only go to the shop once a week. It’s great, we go on Monday morning with the oldies..You can have the whole hour to do your shopping, no pushing or shoving. The shelves are not empty. You can find everything you need. Then every morning we go for a  walk, AWAY, 1.5m apart, from each other and all the other walkers.

Please look after yourselves. We want to see you all again at the Club, for our weekly gathering soon.  Take care, Keep safe. Love you all.

 

 

                                                                           

 

 

MONIQUE CAVALOT
 

Thanks and let us all stay optimistic. I am still discovering “things” in my wardrobes and pantries that I didn’t remember I had. I have undone a jumper that I didn’t like and getting ready to re-knit another one.  A million things to fill my days!

                                                                   Ignace Ducasse… Jardiniste

Gardinage à Bâtons Rompus……..Automne 2020

 

Sois satisfait des fleurs, des fruits et même des feuilles,

Si c’est dans ton jardin à toi que tu les cueilles.

Edmond Rostand…Cyrano de Bergerac…1897

 

L’automne est de retour. The fallen leaves drift by the window. Les feuilles mortes se ramassent à la pelle. The dancing daffodils. Season of mist and mellow fruitfulness. Colchiques dans les prés, c’est la fin de l’été. Autant de souvenirs de notre enfance et de notre jeunesse qui nous font penser à ti l’école, Bing Crosby, Yves Montand, Jacques Prévert, William Wordsworth ou John Keats.

L’automne est de retour avec the naked ladies, roses d’émotion, qui se déhanchent dans les paddocks, au gré du zéphyr ou de l’aquilon. Yes ! Mais tension, en mars c’est encore l’été austral. Avec ses fortes chaleurs, ses orages qui apportent beaucoup d’eau à nos watertanks ou nos touk delo et nos Mares-aux Vacoas locales. C’est encore la pelouse qui pousse trop vite ---les coups de soleil qu’on prend au gardin ou à la pétanque. C’est aussi les soirées trop fraîches qui donnent le mildiou aux feuilles de giraumont et de concombre.

Mais le bon côté, c’est que l’on peut manger le concombre, le giraumont, le chouchou se trouvant derrière le garage et les margozes, la banane ducasse venue du Vietnam, les embrevades, les bringelles, les boklas, les piments, oranges, limes, citrons, les brèdes de toutes sortes poussant un peu partout dans le backyard. Car vois-tu ? L’automne c’est aussi le temps de la récolte. Tu t’es bien démenée à faire fructifier ton gardin en labourant, bêchant, semant, fertilisant, arrosant, pulvérisant, que maintenant, c’est le moment de profiter des fruits de ton labeur ! Les pots vides de Nescafé, d’anchois sortent de leur cachette, sont ébouillantés afin de recevoir les confitures, les achards ou zolives et limons confits.

L’automne est la saison préférée de beaucoup de gardinières. Vers avril/mai la température est mari plaisante. Il fait beaucoup de soleil. Pas trop de pluie. Mari l’épok pou gardiner ou al-vacances… On peut commencer à semer les légumes d’hiver. Ce sont surtout ces légumes que l’on trouvait dans nos livres de classe venus d’Europe. Cela comprend toute la famille des choux. Les crucifères. Chou, chou-fleur, chou-navet, brède de chine, bokchoy. Il y a aussi la carotte, les p’tits pwa, les zaricots, la betterave, le silverbeet, la laitue…

Comme Pâques tombe en avril cela veut dire que le carême est une extension de Febfast. Un long repos pour notre foie et notre anatomie en général. A noter que les moins jeunes sont exempts de jeûner…Ce qui ne les empêche pas de tailler les rosiers ou le géranium, de planter des pétunias ou des phlox, d’apporter des engrais liquides comme le Seasol ou le Thrive ou du fumier de poule comme Dynamic Lifter pour un meilleur rendement au potager ainsi que chez nos amies les fleurs. Ou encore de spray les plantes contre le mildiou ou les scales avec des produits greenies…..Oui ! Let us pray !

Attendu que les moins jeunes sont parfois un peu fragilisés par le poids des années, on leur demande de bien se protéger contre les intempéries. Vêtements chauds contre la fraicheur des après-midis ; abri de la maison lorsque la température prend l’ascenseur à la mi-journée. Sans oublier le sombrero, les gants, la crème solaire. Ceci s’applique aussi à toute la gent gardinière, qu’elle soit jeune ou non, femelle ou mâle.

 

 

 

 

 

 

 

Pas blier : planter, semer tout ce qui te tente. Oui, succombons à la tentation ! Si li poucer tant mieux. Si li pas poucer tant pis. C’est pas grave ! Ene fwa to leker content et ki to passe bocou de tan emba parasol bondié…

Le nouveau coronavirus, covid-19 fer nou létour. PRÉCAUTION, PRÉCAUTION ! Pran PRÉCAUTION !

Pour finir 

Enjoy thy garden ! Et rappelle-toi : les oiseaux, les papillons, les abeilles, tout comme les nuages, font aussi partie de ton gardin. Include them in your garden enjoyment quand tu siroteras ce p’tit Marie Brizard ou la Veuve Clicquot Ponsardin sous la tonnelle de chouchou !

May your weeds be wild flowers!

Si tu as aimé ces notes trilingues tu pourrais, si ça te chante, les forward à tes amie/s.

 

Ignace Ducasse… Jardiniste…O.B.E.

 

O.B.E…Over Bloody Eighty

© 2012 by Orietta Wheatley                     Publications/Members Cnr Uploaded by Gerard Laville 

Latest update: Wednesday 3 June 2020